A la une

Patty Duke disparaît: elle incarna Hellen Keller au cinéma

Vous connaissez le Lions clubs international? Vous connaissez la canne blanche des non-voyants? Vous connaissez Melvin Jones, le fondateur du Lions clubs en 1917? Peut-être avec vous en mémoire le film extraordinaire The miracle worker, traduit en français par Miracle en Alabama. Ce film d´Arthur Penn, réalisé en 1962, reprenait les premiers pas de la vie d’Hellen Keller, née sourde et muette. Mise dans une institution spécialisé, elle fut prise en charge par une éducatrice. celle-ci développa la perception de l’enfant aux sons par la vibration et créa un langage de signes… Hellen Keller inspira Melvin Jones, à l’âge adulte, en faisant de ce club service, les chevaliers de la cécité. Aujourd’hui encore, les Lions clubs aident les personnes non-voyantes en corrélation avec l’OMS!

Patty Duke fit de son rôle un modèle. Plus tard, elle incarna le rôle de l’éducatrice incarnée en 1962 par Ann Bancroft, plus connue du grand public pour son rôle de « cougar » dans Le Lauréat, premier rôle important oû s’illustra Dustin Hofmann.

Patty Duke a souffert de troubles bipolaires. Elle disparaît à 70 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.