Editorial

Une étude des prix des ebooks à travers l’Europe

Par Anne-Laure Walter, le 27.10.2014 à 18h36 (mis à jour le 27.10.2014 à 19h43)

L’édition 2014 de l’étude comparative annuelle Global eBook, sur le marché du livre numérique dans le monde, vient d’être publiée et se focalise sur le sujet hautement sensible des prix du livre.

L’édition de l’automne 2014 de l’étude comparative annuelle Global eBook, réalisée par le consultant spécialisé Rüdiger Wischenbart, est désormais disponible en anglais et téléchargeable ci-contre.

Cette étude qui centralise les données sur le numérique et ses stratégies montre que les Etats-Unis restent le pays qui a le plus développé le marché du livre numérique puisque les ventes d’e-books représentent 13 % du marché du livre américain, 11,5 % en Grande-Bretagne, 3,9 % en Allemagne et 1,5 % en France.

Pour les « Big Five », le numérique représente désormais plus d’un quart des revenus de Macmillan et Simon & Schuster (27 %), 23 % de ceux d’Harper Collins, 20 % de ceux de Penguin Random House et 10,4 % d’Hachette Livre.

Pour son édition du second semestre 2014, la Global eBook a longuement développé l’une des questions au cœur du débat autour du numérique et du bras de fer entre Amazon et les autres acteurs du secteur : le prix de l’ebook.

L’étude a ainsi comparé les prix de 10 best-sellers numériques à un an d’intervalle sur Amazon et sur les autres plateformes de ventes en ligne dans quatre pays européens.

Prix moyen des 10 meilleures ventes de livre numérique dans quatre marchés européens.

Selon ce tableau comparant les prix en Allemagne, France, Espagne et Italie, tous les vendeurs en ligne, hors Amazon, ont augmenté leur prix entre septembre 2013 et septembre 2014.

En Italie et en Espagne, les prix entre Amazon et les autres vendeurs sont cependant assez proches, autour de 7 euros.

En Allemagne, en revanche, la plateforme de vente en ligne Weltbild affiche ses best-sellers à un prix d’environ 14 euros soit un montant qui se situe entre celui du  poche et du grand format, tandis qu’Amazon fait massivement chuter les prix (de 7 à 2 euros en un an) grâce notamment aux ouvrages autoédités.

En France, sur l’année écoulée, tous les acteurs, y compris Amazon, ont augmenté leurs prix moyens passant pour Amazon de 5 euros en septembre 2013 à presque 8 euros en septembre 2014 et pour les autres vendeurs en ligne de près de 10 euros à 11,50 euros. L’étude précise que « le segment de l’ebook est à ses balbutiements en France, avec une toute petite part de marché, et un secteur de l’autoédition encore marginal. »

Plus généralement, la Global eBook, dont Livres Hebdo est partenaire, réunit les données disponibles sur le marché de l’e-book et les stratégies des grands acteurs dans les pays anglophones (Etats-Unis, Grande-Bretagne) et en Europe (Allemagne, France, Belgique, Espagne, Italie, Suède Danemark, Norvège, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Slovenie, Lituanie, Bulgarie, République Tchèque, Hongrie, Roumanie et Serbie).

Elle s’intéresse aux marchés émergents comme la Russie, le Brésil, la Chine, l’Inde et étudie le marché de l’ebook en arabe

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.