Faut-il supprimer l'onu ?

-

Vente  Faut-il supprimer l'onu ?  - Deldique-P.E  - Deldique P-E.  Expédié sous 2-3 semaines
Achat livre : Faut-il supprimer l'onu ? - Deldique-P.E - Deldique P-E. à prix réduits
Le 19 août 2003, un camion piégé détruisait le siège de l'ONU à Bagdad.
Cet attentat sans précédent a fait de nombreuses victimes, dont le représentant spécial des Nations unies en Irak, et mis sur le devant de la scène de façon dramatique une organisation, prix Nobel de la paix, qui tente de faire face à tous les conflits de l'après-guerre froide. On la dit bavarde, impuissante, sous influence... Elle ne serait qu'une grosse machine bureaucratique produisant des tonnes de papier imprimé, incapable d'affirmer son autonomie sur la scène mondiale.
L'ONU est constamment vilipendée depuis sa création en 1945. Non sans raison. Pour autant il ne faut pas se tromper de cible. Son action, et surtout son inaction, s'avèrent la conséquence des décisions politiques des Etats les plus puissants au sein du Conseil de sécurité : leur intérêt national passe avant la mission de paix de l'ONU. Cette ONU de 1945 a beaucoup vieilli : en l'état, elle ne sert plus à grand-chose.
Une refondation est nécessaire. Pierre-Edouard Deldique mène l'enquête au coeur de l'ONU, et dresse un tableau sans complaisance d'une organisation bien mal armée pour affronter le monde d'aujourd'hui.
lire la suite

Partager par Email

Faut-il supprimer l'onu ?

Deldique-P.E

Deldique P-E.

Ajout à ma wishlist

Faut-il supprimer l'onu ?

Deldique-P.E

,

Deldique P-E.

Cet article est proposé par Chapitre.ch, partenaire du Club
Ce livre papier lève votre engagement d'achat au Club mais n'est pas échangeable avec vos Points Club.
Feuilleter le livre
Vente                                 Faut-il supprimer l'onu ?
                                 - Deldique-P.E  - Deldique P-E.
Achat Faut-il supprimer l'onu ? - Deldique-P.E - Deldique P-E.

Neuf

Prix : 33.90 CHF

Occasion

Prix : 23.75 CHF

Ebook

Prix : 25.00 CHF

Ajouter au panier
Téléchargement immédiat

Faut-il supprimer l'onu ?