L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes

Achat livre : L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes - Sabino Cassese à prix réduits
Ce livre constitue à la fois une histoire des institutions fascistes et une étude de l'État césariste. Le fascisme se proclama totalitaire et corporatiste, mais ne fut véritablement ni l'un ni l'autre. Il prétendit construire un État nouveau, mais réutilisa en abondance des éléments de l'État libéral. Autoritaire et dictatorial, il concentra les pouvoirs publics, mais accepta aussi leur relative pluralisation. Il intégra les organisations de défense des intérêts économiques et sociaux, supprima les élections libres, créa un ersatz de représentation politique, utilisa des organisations satellites, mais eut recours à des administrations parallèles pour gérer la crise économique.
Sabino Cassese bouscule des idées reçues, sur l'existence même d'un État spécifiquement fasciste, sur les liens entre cet État et l'État libéral, sur ses héritages dans l'État démocratique, sur les réalités et les conséquences du corporatisme mussolinien, souvent escamotées. Les faits qu'il met au jour prendront à contre-pied bien des certitudes et des représentations idéologiques touchant au fascisme, au totalitarisme et à la nature même de l'État, suscitant en France comme en Italie la polémique et, peut-on espérer, le débat.
lire la suite

Partager par Email

L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes

Sabino Cassese

Ajout à ma wishlist

L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes

Sabino Cassese

Cet article est proposé par Chapitre.ch, partenaire du Club
Ce livre papier lève votre engagement d'achat au Club mais n'est pas échangeable avec vos Points Fidélité.
Vente                                 L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes
                                 - Sabino Cassese
Achat L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes - Sabino Cassese

Neuf

Prix : 30.80 CHF

Occasion

Prix : 20.00 CHF

L'Italie, le fascisme et l'état ; continuités et paradoxes