Vente livre :  L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4  - Alain Boureau

L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4

Alain Boureau

Ce produit n'est plus en vente dans notre catalogue

L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4

Achat livre : L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4 - Alain Boureau à prix réduits
Le présent volume tente d'historiciser la notion de jugement moral. La pensée médiévale et scolastique du XIII e siècle, en quête d'une éthique spécifique et immanente, s'est émancipée de lourds tabous et a travaillé à la délégation (refus des legs et transmission de capacités) affectée à l'homme pour la production de normes morales. Ainsi, elle a pu associer au rêve d'une symphonie des actes, autour de Thomas d'Aquin, les chants de l'individu (Chiaro, Olivi, Astesano ou Ockham).
L'éthique de cette période tourne autour de la notion juridico-morale de responsabilité, qui demeure jusqu'à nos jours, et sans vraie résolution, une ligne de faîte de la vie éthique. Si le mot n'a pas été créé au Moyen Âge, la notion, sous le nom d'imputation et d'imputabilité, fut très fermement discutée. La situation de discussion restait ouverte tant que cette notion n'était pas inscrite dans des codes, même révisables. C'est une orchestration cohérente de l'éthique qui subit le silence du formalisme scotiste, malgré un ultérieur intermède jésuite. Cette situation suscite des échos dans le monde contemporain occidental où un long cycle de jugement formel, conduisant à l'impératif catégorique (le Sollen) de Kant fut suivi d'une réaction intense : l'éthique avait à juger singulièrement les actes humains. À ce mouvement, il faut associer la période 1860-1960 (Charles Renouvier, Nietzsche, Freud, Hannah Arendt), à laquelle succède un nouveau formalisme.
Le droit est revenu absorber la morale, notamment avec cette prégnance de la responsabilité. Les conduites humaines sont réduites au risque de faute. La responsabilité a servi à amortir les heurts des conduites, par une sorte d'équivalence au " principe de précaution ", cet éloge de l'inertie cauteleuse, récemment inscrit dans la Constitution française. Mais l'histoire montre que d'autres retours sont possibles.
lire la suite

Partager par Email

L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4

Alain Boureau

Ajout à ma wishlist

L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4

Alain Boureau

Cet article est proposé par Chapitre.ch, partenaire du Club
Ce livre papier lève votre engagement d'achat au Club mais n'est pas échangeable avec vos Points Fidélité.
Feuilleter le livre
Vente                                 L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4
                                 - Alain Boureau
Achat L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4 - Alain Boureau

L'errance des normes ; éléments d'éthique scolastique (1220-1320), la raison scolastique, t.4