Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants

Achat Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants
Cet essai décomplexant s'adresse aux parents qui ont toujours peur de se tromper dans l'éducation de leurs enfants. Si les parents et leur comportement étaient à l'origine de tous les troubles et de toutes les difficultés que vivent les enfants, les choses seraient simples : les parents compréhensifs, éclairés et aimants auraient toujours des enfants heureux et équilibrés ; les parents durs, injustes et sans tendresse auraient toujours des enfants névrosés qui deviendraient à leur tour des parents névrosés. Pour le psychanalyste Edmund Bergler, ce sont les fantasmes que l'enfant choisit de créer à partir de son environnement, qui ont l'effet le plus tenace. C'est ce qui expliquerait pourquoi les résultats de l'influence extérieure sont limités, voire contradictoires, et pourquoi parents et éducateurs contrôlent moins l'avenir de l'enfant qu'on ne le croit généralement. En savoir plus

Caractéristiques du produit

  • Editeur : PAYOT
  • Date de parution : 01/01/2070
  • Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Format : 0,0 x 0,0 x 0,0
  • Poids : 0 g
  • Nombre de page(s) : 352
Référence : 9782228925969

Partager par Email

Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants

Ajout à ma wishlist

Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants

Chapitre
Cet article est proposé par Chapitre.ch, partenaire du Club
Cet article lève votre engagement d'achat au Club mais n'est pas échangeable avec vos Points Fidélité.
Vente                                 Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants
Achat Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants

Neuf 15.00 CHF

Vous n'êtes pas encore membre
du club

Pour découvrir notre offre spéciale de bienvenue au Club et découvrir tous les avantages qui vous sont réservés, veuillez contacter notre Service clientèle
Par mail :fls@fls.ch
Par téléphone : 0848 840 500

Découvrez vos avantages >>

Les parents ne sont pas responsables des névroses de leurs enfants